21/11/2003

Lu sur le blog de Movida

Putain de STIB, où sont les wagons supplémentaires ?
Métro bondé...
 
Il y a toujours ce lot de pervers qui profite de l'entassement des voyageurs pour se presser davantage sur le corps d'autrui. Le pire, les alcooliques qui, le souffle gonflé à bloc des bulles de carapils, vous envoient leur fumet matinal dans les naseaux.
 
Et dire qu'après on se demande pourquoi je suis de très mauvais poil...

01:09 Écrit par Rutabaga vous invite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.