10/11/2004

Lu dans LE SOIR du 10 novembre 2004 :

BRUXELLES

Pas de pause ? « J'ai six minutes de retard ! »

M ardi matin, au terminus du 63, boulevard Machtens, à Molenbeek. Le bus débarque ses passagers, embarque de nouveaux voyageurs et redémarre aussitôt. Pas de pause ? J'ai déjà six minutes de retard, rétorque Azdin, en désignant du doigt l'écran devant lui. A cause des déviations à De Brouckère.

Affilié à la CGSP, Azdin est à la Stib depuis trois ans. Les temps de parcours sont trop courts, surtout aux heures de pointe. La direction essaye de trouver des solutions mais on ne voit rien venir.

Gare de l'Ouest, Moustapha, lui aussi syndiqué CGSP et conducteur à la Stib depuis 1992, attend le tram 83, tout en examinant sa planchette horaire. Les temps de parcours sont catastrophiques. Avant, on avait quinze minutes pour changer de poste de conduite, vérifier l'état de marche du tram, fumer une cigarette. Aujourd'hui, il reste cinq minutes ou rien. En dix ans, j'ai vu l'évolution. Il faut parfois rouler six heures non-stop.

Deux bus 63 en provenance de la ville freinent devant l'arrêt. Faut prendre le suivant, Madame. Je rentre au dépôt. Je suis en retard, mon remplaçant ne m'a pas remplacé ! Les passagers se précipitent dans le second véhicule. Le 63, ce n'est pas la ligne la plus terrible, lance Daniel, affilié CCSP, qui a pourtant préféré prendre congé vendredi plutôt que de faire grève. Sur le 80, vous avez seulement trois minutes au terminus, alors, quand vous êtes déjà en retard de quatorze minutes, vous roulez, roulez, roulez. Il n'y a pas assez de matériel, ni de chauffeurs.

On en a marre de rouler comme des malades, poursuit Daniel. Certains jours, je suis fatigué par le stress. Cela me mange de l'intérieur. Quand il y a des problèmes, on est en première ligne. Les voyageurs sont énervés, vous agressent. Mais on n'y peut rien, nous !

Et la montée à l'avant ? A l'étranger ou sur De Lijn, cela marche bien. C'est une question d'éducation. Mais aux sorties des écoles, avec les jeunes de 16-18 ans, ce n'est pas évident !  

10.11.2004, 06:00


23:28 Écrit par Rutabaga vous invite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.